selecteur menu
Chat en direct

< Le Blog de LATELIER, Agence web Nantes. >

Toute l'actu de votre agence web et votre agence de communication sur Nantes.

Le RGPD : Les conséquences pour les sites web

Qu’est-ce que le RGPD ?

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) concerne maintenant tous les organismes publics ou privés ayant une activité. Que ce soit sur internet ou en physique. Il permet de protéger les données personnelles des clients des différents organismes. La seule condition est que l’organisation soit établie dans l’Union européenne ou que son activité soit réservée à des résidents européens. Le règlement concerne aussi les sous-traitants qui traitent des données personnelles pour des organismes. Par exemple, une agence web travaillant pour des sites internet doit respecter le RGPD. Ou encore, une entreprise hors de l’Union européenne, ayant son siège social dans un autre pays, mais qui envoie des produits vers l’Union européenne, devra se plier au RGPD.

 

Mais question importante, qu’est-ce qu’une donnée personnelle ? Il s’agit d’une information qui concerne une personne physique et qui permet de l’identifier. Ce peut être un nom, un numéro de téléphone, une adresse IP, … Elles sont jugées sensibles, car elles touchent des information qui peuvent amener à de la discrimination ou à des préjugés.

 

Ce règlement a été instauré pour protéger les données des utilisateurs, mais aussi pour s’adapter aux évolutions technologiques et des sociétés, qui de nos jours passent de plus en plus de temps sur les sites internet et achètent aussi beaucoup. Mais de même, pour les entreprises physiques, pour qu’elles ne soient pas tentées de profiter des données de ces clients.

Les objectifs et règles à respecter du RGPD

L’objectif du RGPD est de remplacer une directive de 1995 devenue trop ancienne, à cause, de l’évolution du numérique et l’apparition de nouvelles techniques d’achat, notamment en ligne. Le texte a pour but de s’appliquer dans tous les pays européens pour avoir la même législation et aider tous les organismes. Il existait déjà un texte au niveau européen, mais celui-ci était déjà ancien et nécessitait une remise à niveau. Pour l’internaute, le RGPD apporte plus de protection de ses données. Il faut qu’il donne son consentement pour que l’entreprise puisse avoir ses données personnelles et sache ce que celle-ci va en faire.

 

Pour les entreprises physiques, le traitement des données était assez simple à mettre en place, mais pour les sites web, il a fallu mettre tout un système et notamment un système d’acceptation des données et des cookies (que l’on retrouve maintenant sur tous les sites).

Les conséquences du RGPS sur les sites web

La première conséquence pour les sites web est qu’ils ont dû apprendre à gérer le consentement de l’utilisateur. En effet, il ne s’agit pas seulement d’avoir accès aux données des utilisateurs, mais aussi de lui donner le pouvoir de faire ce qu’il veut avec. Il peut à tout moment décider de ne plus donner son consentement et pouvoir enlever ses données personnelles du site. Il a fallu créer une interface complète pour lui permettre de gérer les autorisations. Dans celle-ci, il est nécessaire de mettre plusieurs options pour que l’utilisateur puisse choisir ce qu’il souhaite partager ou non.

 

Dans le même temps, il y a une limite légale à la conservation de chaque donnée, à ne pas dépasser. Ainsi, les sites web ont dû s’adapter et doivent rester vigilants sur la date limite de conservation et mettre en place un système pour les supprimer une fois ce délai dépassé. Il faut donc mettre en place un système automatique de suppression des données et mettre au courant l’utilisateur quand ceci va arriver. De plus, un site web a une obligation de transparence vis-à-vis de l’utilisateur pour que celui-ci sache ce que le site compte faire de ses données. De ce fait, il est très important que les données soient sécurisées.

 

Une autre des conséquences qui dérive directement de celles citées en amont est le temps passé. Pour pouvoir mettre en place toutes ces mesures, les sites internet ont dû s’adapter et passer du temps pour mettre à jour leur site et s’assurer que tout était conforme aux règles.

 

ci, le rôle d’une agence web a été plus que bénéfique pour pouvoir être aux normes et facilité la transition. Comme l’agence web s’occupe du site internet de l’entreprise, elle a pris en charge ce point. Ainsi, les entreprises ou organismes qui travaillaient déjà avec une agence web ont pu avoir une transition tranquille et déléguer la tache à l’agence. La conséquence est pour les entreprises qui ne travaillaient pas avec une agence web, car soit elles ont dû entrer en partenariat avec une soit veiller elles même à ce que les changements soient bien effectués par l’entreprise.

 

Ainsi, avec ce nouveau règlement mis en place, ce sont des milliers d’organismes qui ont dû se mettre à la page et modifier beaucoup de points importants dans leur système. Pour les sites internet, le changement a surtout été de l’ordre de la conservation et de la sécurisation des données personnelles. Ce changement a pu être opéré par une agence web si les organismes travaillaient en collaboration avec une, mais sinon il a fallu organiser ces changements seuls.