selecteur menu
Chat en direct

< Le Blog de LATELIER, Agence web Nantes. >

Toute l'actu de votre agence web et votre agence de communication sur Nantes.

Agence de communication éco-responsable : Green IT ?

Le green IT en agence de communication, est-ce possible ?

Eco-TIC, green information technology, informatique écoresponsable, informatique verte, numérique responsable, green computing… De plus en plus d’agences de communication (et d’entreprises en général) se targuent de suivre une démarche GREEN IT, autrement dit, écoresponsable au niveau du numérique. Mais qu’en est-il vraiment de cet engagement ? Est-ce du greenwashing ?

Un petit récap’ utile avant de vous répondre

Le GREEN IT est né d’un collectif de passionnés du numérique qui, en 2004, a pris à bras le corps la question des impacts du numérique sur l’environnement. À la même époque, le Cigref livrait également ses premières observations sur l’usage des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) et le développement durable. Leurs constats ont été à l’origine du mouvement Eco-TIC qui vise à réduire les nuisances du numérique sur l’environnement. Plus particulièrement, il s’agit de prendre en compte la problématique des équipements informatiques dans leur fabrication, dans leur consommation d’énergie et dans leur fin de vie. Vaste domaine qui touche toutes les entreprises y compris nos agences de communication.

 

Est-il réellement possible pour une agence de communication d’être « numérique durable » ?

Une agence de communication peut facilement adopter quelques réflexes numériquement écoresponsables et fédérer son équipe en ce sens. Il ne s’agit pas forcément de suivre la « bible » GREEN IT dans son intégralité mais d’adopter quelques pratiques de bon sens que nous allons aborder avec vous.

5 conseils pratico-pratiques pour plus d’éco-responsabilité numérique dans votre agence de com’

Mon agence consomme moins d’énergie

Vous pouvez déjà réduire votre consommation d’énergie en vous équipant d’outils informatiques basse-consommation. Dans votre agence de communication, vos machines sont puissantes mais vous pouvez opter pour des processeurs performants ET basse consommation. Pour y voir plus clair, fiez-vous à des labels reconnus qui vous feront gagner un temps fou. Le plus réputé est sans aucun doute Energy Star, devenu la référence de l’éco-consommation énergétique. 80PLUS est quant à lui spécialisé dans les blocs d’alimentation. Il certifie qu’au moins 80 % de l’énergie reçue à l’entrée du bloc est bien transmise à la machine. Pensez à cela quand vous devrez renouveler votre parc informatique. Enfin, la consommation d’énergie, ça passe aussi et surtout par des gestes simples comme éteindre toutes ces outils informatiques le soir venu ou travailler en activant l’économiseur de consommation. Certaines agences font adopter une charte de bonne conduite à leurs collaborateurs et ça marche !

J’investis vert

Concernant le matériel informatique utilisé dans votre agence, prenez également en compte sa fabrication. Certaines machines sont conçues sans produits néfastes voire avec des matériaux recyclés. Là encore, des labels réputés pourront vous aider comme Blue Angel, TCO ou Eco-Label. Vous pourrez également consulter la base de données EPEAT qui vous permettra de comparer des matériels informatiques au regard de leurs caractéristiques écologiques. En plus de répondre à des exigences de réduction d’ondes électromagnétiques, d’approvisionnement responsable en minéraux, d’absence de substances dangereuses, de durée de vie du matériel, de respect des conventions de l’Organisation Internationale du Travail…, ces labels prennent tous en compte la consommation d’énergie en se fiant pour la plupart à la certification Energy Star susmentionnée. Bref, l’éco-conçu est sans aucun doute un réflexe d’achat 100% GREEN IT. Et pour les budgets plus serrés, s’équiper de matériel recyclé pourra aussi être une solution.

Je recycle, nous recyclons

S’il est un sujet sur lequel on pourra tous s’accorder, c’est le recyclage de nos machines. On a bien conscience que les 2 solutions précédentes ne pourront pas être mises en pratique avant un bon moment si vous venez d’acquérir tout récemment de nouveaux matériels informatiques. Mais vos machines finiront bien par être vétustes et que faire d’elles ? Gérer écologiquement la fin de vie de machines n’a jamais été si simple. Il existe en effet de nombreuses entreprises spécialisées dans le recyclage du matériel informatique obsolète. Elles retirent des machines l’étain, l’aluminium, le silicium, le fer et les plastiques pour ensuite tout recycler. Incinérées, ces substances pollueraient l’air ; posées dans des décharges, elles contamineraient sols et eaux. Là aussi, un label garantira à vos partenaires, prestataires et clients, votre engagement écologique, votre ADN GREEN IT. Par exemple, la certification Blue-Angel dont on vous a parlé plus haut prend en compte le critère du recyclage.

Mon agence dans les nuages

La mise en oeuvre de la virtualisation des serveurs voire des postes de travail représente un gain énergétique (et financier) loin d’être négligeable. Pourquoi ? Tout d’abord, la virtualisation permet de réduire le nombre de machines utilisées dans votre système informatique tout en apportant une meilleure puissance de traitement. De plus, le cloud, basé sur le partage des services, permet d’optimiser l’espace de stockage. Enfin, un serveur privé a besoin en permanence d’être alimenté en électricité et d’être refroidi alors que les centres de data Cloud, à la pointe des technologies, sont bien moins consommateurs d’énergie en matière d’éclairage, de refroidissement et de conditionnement de l’énergie.

Mes partenaires verts

En choisissant des fournisseurs et des prestataires engagés GREEN IT, vous prouverez que votre démarche est vraiment globale et cohérente. Un hébergeur vert, oui, ça se trouve et de plus en plus ! Certains programmeurs promeuvent même leur technique d’optimisation de code plus respectueuse de l’environnement. On ajoutera aussi qu’avant de penser écoresponsable, il faut songer LOCAL. D’accord avec nous ?

 

La convention citoyenne a pu montrer le fort intérêt pour la question écologique et cela dans le domaine de la communication également. Les grands salons professionnels et les médias réservent maintenant une place de plus en plus importante à ces thèmes. Les ministères de la Transition écologique et du Numérique ont annoncé en octobre dernier leur feuille de route pour concilier numérique et environnement. Tout est en marche et les agences de communication ont bien raison de prendre le virage GREEN IT !